Interview en direct

Foire Aux Questions

D'où vient le neurofeedback ?

C’est dans les années soixante que le neurofeedback (appelé aussi neurothérapie) a vu le jour aux États-Unis.

Des chercheurs ont compris qu’en posant des capteurs sur la tête, il était possible de lire les signaux électriques émis par le cerveau. Ces signaux sont caractéristiques de l’état mental dans lequel on se trouve. Par exemple, en état de relaxation, les yeux fermés, la fréquence dominante des signaux émis par le cerveau sera généralement entre 8 et 13 Hz (signaux « alpha »).

 

Cet état est bien connu des personnes en méditation.

Si l’on informe le cerveau de la dynamique des signaux qu’il émet, il peut apprendre à les corriger spontanément grâce à un logiciel très sophistiqué, et ainsi parvenir à émettre des signaux stables et équilibrés, adaptés aux besoins du moment. Cela peut aider à retrouver un fonctionnement harmonieux et optimum et rendre ainsi la vie beaucoup plus agréable.

Déroulement d'une séance

Chaque séance dure environ 1 heure dont 33 minutes d’entraînement de neurofeedback, préparation et échange autour de vos ressentis.

À la première séance, nous échangeons sur vos préoccupations et je vous expliquerai comment le Neurofeedback NeurOptimal peut vous aider. je prends le temps de vous expliquer le potentiel et les limites du neurofeedback. Je réponds à toutes les questions qui vous viennent. 

Pour s'entrainer, vous serez équipé(e) de 5 capteurs e.e.g et du casque auditif pour la mélodie thérapeutique et vous serez assis dans un fauteuil extrêmement confortable.

 

Le logiciel analyse l’activité neuronale et renvoie au cerveau toutes ses erreurs. Le cerveau choisit immédiatement les fréquences qu’il va corriger pour s’auto-guérir.

Important : c’est le cerveau qui décide des corrections biologiques subliminales à produire et non votre action consciente

©2018 by Chantal Lystig created with Wix.com